La dénutrition des personnes du troisième âge

La dénutrition est un problème qui touche un grand nombre de personnes âgées (entre 450 000 et 700 000 en France).
Elle est souvent liée à la dépression ou aux changements physiologiques qui se produisent lors de la vieillesse tels que les troubles cognitifs, l’apparition de diabète, la dérégulation de l’appétit.
Cela déclenche de nombreux problèmes de santé :

  • la sarcopénie, c’est-à-dire une diminution significative de la masse musculaire
  • la baisse de mobilité et donc l’augmentation du risque de chute, qui peuvent se révéler beaucoup plus grave à cet âge
  • l’augmentation du risque de maladie ou d’infection
  • le retard de cicatrisation en cas de blessure
  • le décès, dans les cas les plus graves.

dénutritionC’est à l’entourage de la personne de surveiller son alimentation afin de détecter une possible dénutrition. En effet, l’isolement est aussi un des facteurs de la dénutrition, car l’envie de se faire à manger se perd progressivement lorsque l’on est seul.
Une fois dépistée, il faut ensuite prendre en charge sérieusement ce problème. Pour cela, il est possible de compter sur l’aide et le soutien des services sociaux et des structures spécialisées dans ce domaine.

Plusieurs solutions existent pour remédier à la dénutrition chez les personnes âgées.
Dans les cas les plus graves, il est possible de placer la personne en dénutrition dans un établissement spécialisé (maison de retraite, Ehpad… ), qui veillera à apporter les besoins énergétiques nécessaires chaque jour, grâce à des plats adaptés aux besoins nutritionnels de chacun, en prenant en compte les problèmes de mastication et de déglutition liés à l’âge.
Il est également possible de prévenir la dénutrition directement à domicile en faisant appel à des intervenants qui s’occupent des courses de la personne, ou même qui les accompagne au marché.
Il existe également des services de repas à domicile qui offrent la compagnie pendant le repas, afin de perpétuer la dimension sociale de ce moment de la journée, ou des foyers-restaurants qui permettent de rencontrer d’autres personnes et de faire du repas un moment convivial.

Des aliments hyper-énergétiques et hyper-protéinés sont en vente sur le marché pour prévenir ou remédier à la dénutrition comme par exemple le pain brioché G-nutrition, riche en protéines et spécialement élaboré pour répondre aux besoins des personnes âgées, par exemple avec une consistance adaptée aux problèmes de mastication.

Save

Save

Post Author: admin